« Design de Bonheur »

Soleil où es-tu ?

Jusqu’où le Design peut-il aller dans sa solution d’amélioration du quotidien ?

Pouvons-nous recréer l’énergie qu’apporte le soleil, l’émotion positive et tous les bienfaits physiques et psychiques ?

Pouvons-nous alors parler de GOOD DESIGN ? Quel est le bon équilibre entre l’aspect thérapeutique et l’aspect artificiel ?

Début mai, les projets proposés pour le concours international d’architecture de Miami sont révélés au grand public. Le thème : crée le « monument » du futur, symbole de l’âme de Miami.

Le duo suédois visiondivision propose « Miami Sun », un hôtel-casino monumental, en forme de demi-sphère symbolisant un soleil que l’on apercevrait sur l’horizon de la mer.

Fait d’une coquille de verre enduite d’un film de panneau solaire transparent, cet édifice de 152 mètres de haut et de 305 mètres de large, imite et réflète le soleil en variant son intensité en fonction de la météo quotidienne. Il varie également ses couleurs pour recréer le lever, le coucher du soleil et même la lueur de la lune la nuit.

L’énergie solaire absorbée permet au bâtiment d’être totalement autonome.

Grâce à une nouvelle technologie de verres dotés de capteurs, l’équilibre lumière – couleur- reflet se dosent graduellement tout au long de la journée.

L’hôtel-casino possède un pont supérieur d’observation sur la ville et le port.

La grande piscine au pied de l’hôtel renforce cet effet de coucher ou lever de soleil à l’horizon de la mer.

Recréer une atmosphère relaxante et positive… Un moment de détente, de bien-être et de contemplation un cocktail à la main, tel était leur souhait. Pas étonnant venant de la part de deux suédois.

On peut se demander, si ce n’était pas, à quelques détails près, une très bonne idée dans la mauvaise ville. Le projet n’a en effet pas été retenu par le jury.

Pour découvrir les gagnants, cliquez sur Miami LIFT.

Le saviez-vous ?

Miami est réputé pour son climat tropical et doux tout au long de l’année ce qui en fait une destination touristique de 1er choix. Elle s’est agrandi dans un contexte géologique particulier. En effet c’est parce qu’elle est entourée de marécages (les everglades) que la plupart de ses zones terrestres ont été crées artificiellement. C’est justement pour exploiter la nouvelle baie artificielle (Bayfront Park) que le projet concours à été lancé.

Credits photo © visiondivision

Les commentaires sont fermés.