CITY IN THE SKY.

Un film aux magnifiques rendus 3D. Ce projet de cité dans le ciel m’a tout simplement transportée, les images virtuelles ainsi que l’animation « video » sont parfaitements réalisées, et vous font vraiment voyager à l’intérieur comme si vous y étiez. Ces fleurs de Lotus aux paroies scintillantes, reflètent la lumière et rayonnent au dessus des nuages. Je me dis que toutes ses plaques « miroir » pourraient être faites de panneaux photo-voltaïques alimentant toute une ville grâce à son énergie solaire.

Mais sans vouloir être trop critique, il y a vraiment quelque chose qui me chagrinne. Il est question de havre de paix, loin du bruit et de la pollution. On construit donc mieux, plus haut. Mais que devient la ville d’en dessous ? Celle dans l’ombre des Lotus. J’ai l’impression qu’on l’abandonne sans résoudre ses problèmes environnementaux. Cela me fait penser à la fiction manga GUNNM, que je lisais adolescente. On y retrouve une dualité entre la cité volante « Zalem » et la cité dans son ombre, « Kuzutetsu »ville décharge habitée par les rebus de la société.

Après avoir été éblouie par cette esthétique surprenante, je me dis que ce projet mériterait un parti pris plus sociologique et environnemental, pour ne pas risquer de tomber dans les clichés de la ville basse pour le peuple et de la ville haute réservée à l’élite.

Credits photos © hrama.com/skycity et Gunnm, Credits vidéos © Tsvetan T

Les commentaires sont fermés.